Moins de médicaments c’est bon pour la santé

Source : Le Point

La France est toujours championne du monde de la consommation de médicaments psychotropes. Pire, la situation s’aggrave d’années en années. Dans son dernier livre*, le Dr Patrick Lemoine, psychiatre,spécialiste des troubles du sommeil et de la dépression, étudie les raisons de cette surconsommation, nocive pour la santé. Il dénonce notamment la formation des médecins occidentaux qui, selon lui,ignorent trop souvent les alternatives possibles et répondent à chaque symptôme par la prescription d’un médicament.

Ces médicaments, qui ne sont pas toujours appropriés, usent notre résistance corporelle, affaiblissent nos défenses naturelles et nous entrainent inexorablement vers des pathologies de plus en plus sévères, dénonce ce spécialiste. Or, quand il est débarrassé du contrôle des molécules de synthèse, notre organisme est une véritable usine à fabriquer naturellement les médicaments dont il a besoin, comme les antibiotiques, les antalgiques,les anti-inflammatoires, les cicatrisants, les antidépresseurs ou encore les somnifères.

Le sevrage et la désintoxication sont les premiers gestes à pratiquer pour sortir de la spirale infernale de la ‘médicamentation‘. Patrick Lemoine estime que les substances produites par le corps, celles contenues dans les plantes, les acides aminés ainsi que le respect de nos rythmes naturels (entre autres) permettent de retrouver – et de conserver – une pleine santé. Et de citer un proverbe chinois : ‘ A un homme affamé, mieux vaut donner une canne à pêche qu’un poisson ‘. La médecine de l’avenir doit, selon lui, relever le défi de la santé en aidant le corps à organiser sa défense.