VIVACE ou les turbulences marines comme source d’énergie

Source : Greenzer.fr

Timothy Wootton, professeur au Michigan College of Engineering, a imaginé récupérer l’énergie créée par les turbulences marines, aussi appelée énergie hydrocinétique. Les appareils chargés de capter l’énergie ne seraient en fait qu’une simple barre reliée à 2 pilonnes effectuant un mouvement vas-et-vient vertical. Le gros avantage de cette technologie, c’est qu’elle serait fonctionnelle en permanence puisqu’elle n’a besoin que d’une force de 1 nœud pour produire de l’électricité, contrairement aux systèmes actuels dont les turbines ont besoin d’environ 5 ou 6 nœuds pour tourner. Sachant que les courants marins ont en moyenne une force de 3 nœuds… ce nouveau système s’avèrerait être plus rentable.

Sceptiques ? Oui forcément !! Attendons de le voir pour le croire… Les chiffres sont encore théoriques, il faudra attendre un peu plus d’un an avant de savoir si les essais, financés par le gouvernement américain, seront aussi prometteurs. On croise les doigts pour que cette technologie soit à la hauteur de ces prévisions, puisqu’elle ne possède pour l’instant aucun inconvénient :

  • Respect de la faune et de la flore subaquatique (contrairement aux usines marémotrices et aux barrages)
  • Fabrication apparemment simple et peu couteuse (contrairement aux panneaux solaires)
  • Aucun bruit (contrairement aux éoliennes)
  • Energie renouvelable (contrairement au pétrole et au nucléaire)

Petite parenthèse historique : l’énergie hydrocinétique aurait été découverte par Léonard de Vinci !! A croire que son génie ne cessera de nous surprendre à travers les âges…