TAFTA : Arrêtons le massacre de la démocratie

STOP TAFTA

Depuis plusieurs mois maintenant on entend de plus en plus parler d’acronymes devenus anxiogènes dans les conversations anti-capitalistes, communistes, syndicalistes, étudiantes ou encore pro-ATTAC…

Il s’agit des fameux :

  • TAFTA : Trans Atlantic Free Trade agreement
  • CETA : Canada-EU Trade Agreement (AECG en Français)
  • TTIP : Transatlantic Trade and Investment Partnership (PTCI en Français)
  • ISDS :  Investor-state dispute settlement

Quoi ça veut dire TAFTA / CETA / TTIP et TOUS CES TRUCS LA ?

Tous ces acronymes concernent un même projet global de « grand marché transatlantique ». Ne soyons pas anti-commerce car nous avons nous même souvent besoin d’acheter des pommes au marché du jeudi.

Seulement si le marché aux pommes du jeudi se transformait pour des raisons éthiques en un marché aux pommes BIO ? Alors les paysans en agriculture conventionnelle (comprenez NON-BIO) ne pourraient plus vendre leurs pommes NON-BIO à moins de se plier à la règle du marcher, soit à produire des pommes BIO.

Après le TAFTA… les règles changent

Imaginons maintenant que le TAFTA passe par là… Alors le marchand de pommes NON-BIO pourra attaquer le marché aux pommes BIO en justice et demander des dédommagements sur la marchandise qu’il ne peu plus vendre.

C’est grossièrement ce qui va se passer avec ce traité. Sauf que cela se joue au niveau des Etats : des tribunaux d’arbitrage privés pourront juger et faire payer les Etats qui refusent, à la suite d’une directive ou d’une loi, le commerce de certains produits sur leur territoire.

Prenons un exemple très « tendance » mais parlant pour tous les anti-OGM : si on interdit les OGM en Europe, alors Syngenta ou Monsanto pourront exiger des dédommagements financiers à l’Europe qui n’accepte pas leurs produits !

Autrement dit, on nous prend vraiment pour des cons…

« Péter » à l’imparfait du subjonctif, 1ère personne du pluriel

Et bien je pensais que c’était que nous « pétissions » ce qui m’aurait pré-valu la palme d’or de l’homophone de mauvais goût ! Mais non c’est « que nous pétassions »… Je suis déçu…

Bref, la sortie du TAFTA ça finira dans la rue mais c’est déjà par là que ça commence :

Pour aller plus loin

https://www.collectifstoptafta.org/
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/10/13/si-vous-n-avez-rien-suivi-au-tafta-le-grand-traite-qui-effraie_4788413_4355770.html
http://www.franceculture.fr/politique/comprendre-le-tafta-en-8-etapes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *