Des tests salivaires anti-drogue dès cet été sur les routes

Source : MetroFrance.com

Des tests salivaires permettant de détecter la présence de stupéfiants chez les conducteurs seront mis en place dès cet été, a annoncé dans un entretien au Figaro (édition du mercredi 2 juillet) la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie. Plus pratique que le test urinaire, ce dispositif devrait avoir un « effet dissuasif sur les conducteurs ». 50.000 tests seront distribués aux forces de l’ordre dans les prochains jours.

Concrètement, ce test consiste à recueillir la salive du conducteur au moyen d’un bâtonnet. Le changement de couleur du bâtonnet indique la prise de stupéfiants, et, dans ce cas, une prise de sang complémentaire est alors effectuée en milieu médical afin de déterminer la nature des substances consommées. Jusque-là, les conducteurs devaient se soumettre à un test urinaire, plus complexe, réalisé en présence d’un médecin et dans un véhicule garé en bord de route.

« Policiers et gendarmes ont reçu pour consigne de faire des contrôles tantôt ciblés, notamment aux sorties de boîtes de nuit, tantôt aléatoires » a précisé Michèle Alliot-Marie. « En cas d’accident grave, ils rechercheront systématiquement si des stupéfiants ont été consommés » a-t-elle ajouté.

Selon une étude réalisée en 2005, le nombre annuel de victimes imputables au cannabis serait de l’ordre de 230 tués sur les routes françaises. Grâce à la mise en place de ces nouveaux tests, la ministre de l’Intérieur espère réduire « sensiblement » le nombre de décès sur les routes.

Une réflexion au sujet de « Des tests salivaires anti-drogue dès cet été sur les routes »

  1. salut,
    pour votre information le fameux test a ete inoguré le 11 aout dernier a antibes.
    il est maintenant opérationnel sur quasiment tout le territoire.
    52000 test ont été distribué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *