Al Gore : Une vérité qui dérange (documentaire)

Voici le célèbre documentaire d’Al Gore : Une Vérité qui Dérange (An Inconvenient Truth). Je le met à disposition sur internet, car je pense qu’il est du devoir de chacun de nous de s’alarmer et prendre conscience du danger qui arrive à grands pas sur notre petite planète.

Dommage qu’Al Gore y ai mêlé un peu de sa vie privée, sinon on aurait pu qualifier ce documentaire de « parfait » tant la cause qu’il y défend est noble, et les arguments qui y sont avancés sont pertinents.

Quand on pense qu’il aurait pu être président, et que les ricains ont hérité de Bush à sa place… les boules !!

Lien vidéo : Une Verite Qui Derange.avi (172 Mo)

Je viens tout juste de tomber sur un « contre-documentaire » de ce qu’a fait Al-Gore. Voici le lien :
La grande fraude du réchauffement global.

Comme j’ai la flemme de rédiger, voici la page d’un site qui explique très bien pourquoi ce documentaire peut être considéré comme « hérétique » : www.croissance-verte.com

J’ajouterais à cette critique que pour être aller en Afrique, je n’ai pas vu de famille cuisinant en intérieur… Mis à part ça, dire que faire du feu dans sa maison c’est polluer : c’est faux puisque lorsque l’on brule du bois, il rejettent autant de CO2 qu’il en a divulgué tout au long de sa vie (écobilan neutre); et dire que 4 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de maladies pulmonaire dues aux feux en intérieur c’est divulguer un chiffre faux, le vrai chiffre étant 2 millions (voir article de l’UNICEF et article de www.notre-planete.info).

J’ajouterais également qu’il y a un gros foutage de gueule par rapport aux énergie renouvelable, puisque la clinique africaine (surement équipée de très vieux matériaux) montrée dans le documentaire, n’est pas capable de faire fonctionner une ampoule en même temps qu’un frigo grâce à ses panneaux solaires… Je pense qu’il vaudrait mieux vérifier l’installation électrique… si c’est fait maison, normal que ça ne fonctionne pas. Bien évidemment après cette expérience, on a le droit à une conclusion facile et futile, qui est je cite : « Le vent et les panneaux solaires sont notoirement non fiables en tant que source d’électricité ». Wahou !! Alors on vient de nous montrer avec une fébrile installation solaire africaine que le vent et le soleil ne sont pas capables de fournir de l’électricité convenablement… alors là je dis bravo !! C’est très fort !!
M’enfin, j’espère que les gens ne prendront pas ce documentaire au sérieux…

3 réflexions au sujet de « Al Gore : Une vérité qui dérange (documentaire) »

  1. l’homme est voué a disparaitre car l’interer est plus fort
    l’argent,le profit ,la luxure l’emporte.l’eau deviendra le profit
    l’argent sera l’eau,la luxure le peuple qui detiendra l’eau. je pense que les politiques sont maintenu par les industriels
    et qu’il ne pourront rien n’y faire regarder le bresil pour du
    bio ethanol qui crée de l’emploi,qu’est ce que vous proposer
    leurs donner de l’argent.le processus est lancé et ne peux etre arreté,c’estmon point de vue .désolé
    ce n’est pas pour ca que je ne fais pas d’effort pour la planete ,mais si je me trompé.2012 préparons nous
    trompé

    1. Bonjour !! Ok pour l’eau, il y aura surement dans l’avenir encore plus de conflits qu’aujourd’hui, mais tout n’est pas perdu. Regardez du côté de Sainte-Tulle, un homme a bien trouvé une solution pour transformer l’humidité de l’atmosphère en eau avec une simple éolienne… On pourrait même imaginer des centrales de désalinisation solaires, éoliennes ou marémotrices !! Pour le Brésil je ne suis pas en mesure de trouver une solution, mais je pense qu’un des problèmes de notre société est que nous travaillons trop pour l’homme et pas assez pour la nature. Planter un arbre ne rapporte rien, alors que le détruire si… Le processus comme vous dites ne peut être arrêter net, mais nous pouvons et nous devons le faire évoluer !! Et 2012 ne sera pas la fin du monde, il faut arrêter avec les prophéties !!

  2. Un de mes anciens profs nous avait prévenus de nous méfier d’Al Gore, et de tous les films du genre, car les réalisateurs varient le ton du film en fonction du commanditaire… il nous avait parlé d’un film d’Al Gore qui dit exactement le contraire que « Une vérité qui dérange », je ne sais pas si il s’agit de celui que tu as posté.. J’essaie en vain de le trouver quelque part, sans succès, si je le trouve je reviendrais poster un lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *