97% des téléphones mobiles ne sont pas recyclés

Source : MondeInformatique.fr

Selon une étude publiée par Nokia, la majorité des téléphones portables prennent leur retraite au fond d’un tiroir (44%). Réalisée auprès de 6500 personnes dans 13 pays (dont la France ne fait pas partie), le rapport révèle que seuls 3% des mobiles sont recyclés. Pour le reste, 25% sont donnés à la famille ou aux amis, 16% sont revendus (notamment sur Internet) et 4% finissent leurs jours dans la poubelle puis dans les décharges publiques (un moindre mal).

Selon Susan Allsopp, porte-parole de Nokia, ces chiffres s’expliquent essentiellement par le manque d’information des consommateurs : 74% d’entre eux admettent tout simplement ne pas avoir y pensé, et la moitié d’entre eux ignore même qu’il est possible de recycler leur téléphone portable, et ne savent pas comment s’y prendre. Des initiatives de sensibilisation existent pourtant. En décembre dernier, Motorola a par exemple renouvelé pour la troisième fois son programme de collecte et de recyclage des mobiles inutilisés, en association avec le Téléthon. Quant à Nokia, il propose désormais des enveloppes préaffranchies dans lesquels on peut renvoyer son vieux téléphone. Une double bonne action puisque, pour chaque téléphone reçu, le finlandais donnera 5 euros au WWF (World wildlife fund).

Un recyclage bénéfique pour l’environnement… et pour les constructeurs

Les bénéfices du recyclage des téléphones portables sur l’environnement pourraient être considérables. Selon Nokia, si chacun des trois milliards d’utilisateurs de mobiles prenait la peine de confier son portable usagé à un organisme de recyclage, ce sont quelque 240 000 tonnes de matières premières qui pourraient être récupérées.

Toujours d’après Nokia, entre 65 et 80% des matériaux composants un mobile sont recyclables. Et leur seconde vie est parfois surprenante : ils peuvent par exemple servir à fabriquer des ustensiles de cuisine, des bancs de parc, des instruments de musique et même des plombages dentaires ! D’autres sont broyés sous forme de copeaux et intégrés dans des matériaux de construction de bâtiments ou de routes.

Une incitation à acheter des mobiles flambant neufs

Nokia possède 5000 centres de récupération de portables dans 85 pays. Si les intentions écologiques du constructeur finlandais sont louables, elles lui sont aussi profitables. Annette Zimmermann, analyste senior chez Gartner, souligne en effet que tous ces téléphones ne sont pas rénovés en l’état, ni revendus, ce qui incite les gens à acheter plus de téléphones flambants neufs, plus chers qu’un portable utilisant des matériaux recyclés.

3 réflexions au sujet de « 97% des téléphones mobiles ne sont pas recyclés »

    1. L’article date tout de même de 2008 ! Depuis certaines choses ont tout de même évoluées car même les opérateurs reprennent les téléphones mobiles / smartphones ne fonctionnant plus via par exemple Love2Recyle.fr ! Ensuite c’est surtout aux gens de faire la démarche d’envoyer leur mobile où il faut !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *